Aller au contenu

UPA-BUA Union Professionnelle d'Architectes
Beroepsunie Van Architecten

Prix Van Hove 2015

Pour la première édition du Prix Van Hove, 46 jeunes diplômés issus de différentes écoles belges, tant néerlandophones que francophones, ont proposé leur projet de fin d’études à l’appréciation du jury.

Constitué de membres belges et étrangers, le jury a sélectionné 18 projets. Le nom des lauréats a été dévoilé le 27 octobre 2015, lors d’une soirée de proclamation qui a réuni membres de l’UPA, participants et de nombreux enseignants.

Composition du jury :

  • Didier Holemans, ingénieur-architecte, président de l’UPA-BUA
  • Pierre Van Assche, architecte et urbaniste, membre de l’UPA-BUA, chargé du Prix Van Hove
  • Thierry Lamy, architecte, membre de l’UPA-BUA
  • Sylvie Bruynickx, architecte
  • Nico Steinmetz, architecte au G-D du Luxembourg
  • Werner de Crombrugge, architecte, membre de l’UPA-BUA
  • Pieter t’Jonck, ingénieur architecte, représentant de la revue A+
  • Philippe Madec, architecte, professeur à l’Ecole Nationale de Bretagne

 

Le Prix Van Hove 2015
Josselin Bourin : Au phil’ de l’eau (projet de philarmonie à Bruxelles)

Avis du jury : Il s'agit de l'implantation d’une salle de concert  pouvant accueillir 2.200 personnes sur le site des bassins Vergote et Béco à Bruxelles (Tour & Taxi), le long du canal sur une promenade douce reliant la place Sainte-Catherine au parc de Laeken.

Ce projet aboutit et cohérent constitue un manifeste fédérateur d’architecture. Il met  en scène à Bruxelles un lieu culturel majeur en dialogue avec la ville. Selon le jury, le choix de cette institution culturelle en cet endroit est très pertinent. Ce projet est enthousiaste et enthousiasmant. La qualité des espaces, l’habilité et la maitrise du vocabulaire formel parfaitement combinés se traduit par un édifice phare et emblématique. La représentation nocturne est pertinente et convaincante.

 

Mentions Spéciales

Claudiane Bilodeau Beaudoin : Activer le potentiel d’un pôle culturel et la mémoire d’un lieu

Avis du jury : Ce projet installé dans le cœur historique de Naples s'insère en souterrain d'une place monumentale face au Palazzo Reale, pour y renforcer la vocation culturelle et créer de nouvelles connections urbaines entre cette place et les quais en contrebas.
L'intégration du nouveau sous-sol dans la place est audacieuse, généreuse et lumineuse. L'intervention dans le contexte historique est faite dans le respect du site. Le nouvel escalier est à la fois monumental et discret. La liaison continue entre la place et les anciens entrepôts en contrebas permet d'établir une communication intéressante entre deux parties de la ville, bien que le jury ait souhaité une liaison plus généreuse entre ces deux parties du projet. Très complète et dense, la présentation graphique est agréable et lisible.

 

Claire Duquesne : Au croisement des savoir-faire

Avis du jury : Situé à Montmédy entre le paysage naturel et la citadelle, le programme du projet consiste en un lieu de rencontre à destination pédagogique, lié à l'art de bâtir, dans le domaine du bois et de la pierre.
Ce projet au langage poétique fait rêver. Il se démarque par la sensibilité de son graphisme ainsi que par le cheminement ingénieux de la présentation sur les panneaux qui suggèrent un beau dialogue du projet avec les fortifications et son paysage escarpé aux confins de trois frontières.

 

Antoine Pruvost : Entre paysage naturel et paysage rationnel

Avis du jury : Ce projet implanté dans les fortifications de Montmédy, aux confins de trois frontières, installe un parlement pour l'espace transfrontalier. Entre le paysage naturel et celui plus rationnel des fortifications, cette proposition veut témoigner de l’intercommunalité entre les pays.
L'intervention surprend par la force de caractère du projet malgré une relative modestie dans ce lieu fortifié. La mise en place formelle des espaces creusés dans la masse compacte du bâtiment rend ce projet très lisible. Il exprime un bel équilibre entre les pleins et les vides tout en traduisant la symbolique du lieu. La présentation graphique est d'une grande clarté, à l'image du projet.

 

Inge Stevens et Sofie Feber : Site Konijnenberg

Avis du jury : Ce projet explore la densification de l'habitat à Vosselaar en banlieue de Turnhout. Le lieu choisi pour l'implantation de nouvelles formes de logements groupés est situé dans un paysage naturel au relief boisé, entouré de quartiers de maisons à quatre façades. Différentes typologies sont développées, proposant des nouvelles expressions de cohabitation en réponse à l’individualisme des logements environnants. Les formes des groupements proposées expriment bien une recherche de sociabilité et de cohésion sociale. Le jury a apprécié la recherche d'une simplicité répondant au besoin de logements abordables. La présentation graphique est également sobre et agréable.